Go to main content
 
 

Nouveau séisme en Equateur, les équipes de Handicap International en alerte

Urgence

Un nouveau séisme de magnitude 6.8 a touché les régions côtières de Manabi et d’Esmeraldas, déjà durement touchées par le tremblement de terre du 17 avril 2016 qui a fait près de 700 morts, plus de 6000 blessés et nécessité un hébergement d’urgence pour près de 30 000 personnes.

La ville de Pedernales, après le séisme du 16 avril 2016. | © Pierre Trouche / Handicap International

Les équipes de Handicap International, présentes en Equateur et dans les pays limitrophes, se tiennent prêtes à intervenir auprès des autorités équatoriennes pour venir en aide aux populations affectées. Plus de 700 000 personnes vivent à moins de 100 kilomètres de l’épicentre de ce nouveau séisme.

« Le tremblement de terre du 16 avril a été suivi de 700 répliques de plus ou moins forte intensité, explique Dominique Delvigne, responsable des programmes menés par Handicap International en Amérique du Sud. Ce nouveau tremblement de terre va nécessairement avoir des conséquences sur l’état physique et moral des habitants des zones touchées. »

Published on: 18 mai 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI aide plus de 85'000 réfugiés rohingyas au Bangladesh
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation Urgence

HI aide plus de 85'000 réfugiés rohingyas au Bangladesh

Deux ans après l’arrivée massive des réfugiés rohingyas au Bangladesh, HI mène toujours des activités d’urgence dans le pays. 

L'aide humanitaire : une histoire de compassion
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Urgence

L'aide humanitaire : une histoire de compassion

Tichaona Mashodo dirige l'équipe mobile de HI au Soudan du Sud. Il revient sur ses dix années d'engagement humanitaire.

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre
© E. Fourt/HI
Mines et autres armes Urgence

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre

Deux ans après la reprise de Mossoul par les forces armées irakiennes, le 10 juillet 2017, l’ouest de la ville est laissé à l’abandon, détruit et contaminé par des milliers de restes explosifs de guerre. 500'000 personnes sont toujours déplacées dans les camps et la vie de milliers de blessés est encore suspendue à des soins adaptés à leurs besoins.