Go to main content

Népal: 6 mois après la catastrophe, Handicap International aide les plus vulnérables

Réadaptation Santé
Népal

Plus de 8 700 personnes ont perdu la vie et 22 400 personnes ont été blessées suite au tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 avril 2015. Près de six mois plus tard, des milliers de personnes ont toujours besoin d’aide.

Des familles vivant sous tente sur un terrain vague à Katmandou suite au tremblement de terre

Des familles vivant sous tente sur un terrain vague à Katmandou suite au tremblement de terre qui a détruit leur maison | © Elise Cartuyvels / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Réduire les risques de complications pour les futures mamans
© Kristof Vadino | HI
Prévention Santé

Réduire les risques de complications pour les futures mamans

Dans le monde, chaque jour, 1'600 femmes et plus de 10'000 nouveau-nés meurent des suites de complications durant la grossesse ou l’accouchement. Ce 28 mai, journée internationale d’Action pour la santé des femmes, HI rappelle l’importance d’informer, de prévenir les risques de santé et de permettre à toutes les femmes de bénéficier de soins de santé adaptés. 

Physiothérapie : une réponse à la malnutrition des enfants
© Johanna de Tessières / HI
Réadaptation Santé

Physiothérapie : une réponse à la malnutrition des enfants

Au moins 820'000 enfants au Soudan du Sud, en Somalie, en Ouganda et en Ethiopie risquent de souffrir de malnutrition aigüe sévère en 2017. Handicap International (HI) propose des méthodes innovantes afin d’assurer leur guérison.

«Quand je serai grand, je volerai»
© Shumon Ahmed / HI
Bénéficiaires Réadaptation

«Quand je serai grand, je volerai»

Saiful, 7 ans, vit dans le camp de réfugiés rohingyas de Kutupalong, dans le Sud du Bangladesh. L’enfant a perdu sa jambe droite à l’âge de deux ans. Avec le soutien de Handicap International, il a reçu une prothèse, et aujourd’hui, il marche et va à l’école. Son rêve : devenir pilote.