Go to main content

Népal: 6 mois après la catastrophe, Handicap International aide les plus vulnérables

Réadaptation Santé
Népal

Plus de 8 700 personnes ont perdu la vie et 22 400 personnes ont été blessées suite au tremblement de terre qui a frappé le Népal le 25 avril 2015. Près de six mois plus tard, des milliers de personnes ont toujours besoin d’aide.

Des familles vivant sous tente sur un terrain vague à Katmandou suite au tremblement de terre

Des familles vivant sous tente sur un terrain vague à Katmandou suite au tremblement de terre qui a détruit leur maison | © Elise Cartuyvels / Handicap International

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Les femmes handicapées près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles
© William Daniels

Les femmes handicapées près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles

A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, Handicap International rappelle que plus d’une femme sur trois subit des violences. Et les femmes handicapées sont particulièrement exposées. HI vise à prévenir les risques de violence et à leur apporter un soutien psychologique et médical.

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»
© Philippa Poussereau / HI

«J’ai compris à quel point sa vie avait changé»

Ibrahim est l’un des 600’000 réfugiés rohingyas ayant fui les violences qui ont éclaté au Myanmar en août 2017. Lourdement blessé, sa vie a radicalement changé. Farhana, physiothérapeute chez HI, travaille au camp de Kutupalong au Bangladesh, l’un des plus grands camps de réfugiés du monde.

L’histoire de Malak: la réponse de HI à la crise syrienne
© Elisa Fourt

L’histoire de Malak: la réponse de HI à la crise syrienne

En décembre 2015, Malak a perdu une jambe lors d'une frappe aérienne qui a touché sa maison, en Syrie. Quelques mois plus tard, la fillette et sa famille ont trouvé refuge dans le camp de Zaatari, en Jordanie. Handicap International (HI) a immédiatement commencé à fournir des séances de réadaptation à Malak et l’a appareillée d’une prothèse. Depuis, elle est retournée en Syrie avec sa famille. Malak est désormais suivie par un partenaire de HI sur place.