Go to main content
 
 

Alep: les civils sous une pluie de bombes

Stop Bombing Civilians Urgence
Syrie

"Nous demandons l’arrêt immédiat des bombardements, qui ont atteint une épouvantable intensité avec des effets dévastateurs sur les populations civiles ces derniers jours" déclare Anne Héry, directrice du plaidoyer et des relations institutionnelles de Handicap International. 

Non aux bombardements des civils

Non aux bombardements des civils | (c) Handicap International

  • Alep-Est, où vivent plus de 250'000 personnes, est le théâtre de bombardements et de pilonnages ininterrompus qui ont tué des centaines de civils. Plus de 50'000 personnes ont fui les lieux des combats ces derniers jours;
  • Les bombardements ont détruit les infrastructures civiles, notamment les hôpitaux et les centres de santé, totalement dévastées par ce déluge de bombes. L'Organisation mondiale de la santé a annoncé récemment que plus aucun hôpital n'était en état de fonctionner;
  • Alep-Est vit une catastrophe humanitaire. Les habitants font face à une pénurie quasiment totale de nourriture, d'électricité et de médicaments, sans aucun recours à l'aide humanitaire;
  • Alep-Ouest a également été visée par des tirs de mortier et de roquettes ces dernières semaines, faisant des dizaines de victimes civiles et provoquant plusieurs milliers de déplacés.

"Nous demandons l’arrêt immédiat des bombardements, qui ont atteint une épouvantable intensité avec des effets dévastateurs sur les populations civiles ces derniers jours, déclare Anne Héry, directrice du plaidoyer et des relations institutionnelles. Le Droit international humanitaire impose de protéger les civils lors des conflits. Les parties prenantes au conflit doivent également permettre un accès sans entrave de l'aide humanitaire."

> Signez notre pétition

 

EWIPA

Published on: 2 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rapport 2019 de l’Observatoire des sous-munitions : les sous-munitions continuent de tuer des civils
©A. Gelebart-20 minutes / HI
Mines et autres armes

Rapport 2019 de l’Observatoire des sous-munitions : les sous-munitions continuent de tuer des civils

Publié le 29 août, le rapport 2019 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont eu lieu en Syrie en 2018. Dans le monde, au moins 149 personnes ont été victimes d’attaques ou de restes de sous-munitions dans 8 pays et un territoire. Alors que jusqu’à 40 % de ces armes n’explosent pas à l’impact, ces attaques engendrent une lourde contamination aux restes de sous-munitions, posant une menace mortelle et à long terme pour les populations locales.
 

La conférence des États parties à la Convention d’Oslo, qui interdit les armes à sous-munitions, se tiendra du 2 au 4 septembre 2019 à Genève. HI appelle les États à appliquer le Droit international et à systématiquement condamner l’utilisation de ces armes barbares.

HI aide plus de 85'000 réfugiés rohingyas au Bangladesh
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation Urgence

HI aide plus de 85'000 réfugiés rohingyas au Bangladesh

Deux ans après l’arrivée massive des réfugiés rohingyas au Bangladesh, HI mène toujours des activités d’urgence dans le pays. 

L'aide humanitaire : une histoire de compassion
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Urgence

L'aide humanitaire : une histoire de compassion

Tichaona Mashodo dirige l'équipe mobile de HI au Soudan du Sud. Il revient sur ses dix années d'engagement humanitaire.