Go to main content
 
 

Handicap International classée 8e meilleure ONG au monde

L’organisme NGO Advisor publie aujourd’hui son classement des 500 meilleures organisations non-gouvernementales (ONG) au monde. Handicap International occupe le 8e rang parmi 500 organisations listées. 

Fayaz, Inde

Fayaz, Inde | (c) Lucas Veuve / Handicap International

Cette reconnaissance internationale vient récompenser l’engagement des partenaires de l’association, ainsi que le professionnalisme de ses équipes qui œuvrent sans relâche depuis près de 35 ans auprès des populations les plus vulnérables de la planète.

NGO Advisor, organisme basé à Genève spécialisé dans l'évaluation des associations humanitaires, place Handicap International à la 8ème position  de son classement annuel des 500 meilleures ONG au monde. Ce classement est organisé pour la 5ème année consécutive. La méthodologie d’évaluation des chercheurs de NGO Advisor est basée sur de nombreux critères, notamment l’effort de transparence, de redevabilité, le mode de gouvernance, l'impact des actions entreprises et l’approche innovante. Lors des classements précédents, l’association a successivement occupé la 12ème et la 10ème place.

Analyse et méthodologie disponibles en ligne: www.ngoadvisor.net

Classement NGO
République démocratique du Congo, réadaptation © Rosalie Colfs / Handicap International

Published on: 5 décembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre
© E. Fourt/HI
Mines et autres armes Urgence

10 juillet : anniversaire de la bataille de Mossoul L’ouest de la ville toujours contaminé par des restes explosifs de guerre

Deux ans après la reprise de Mossoul par les forces armées irakiennes, le 10 juillet 2017, l’ouest de la ville est laissé à l’abandon, détruit et contaminé par des milliers de restes explosifs de guerre. 500'000 personnes sont toujours déplacées dans les camps et la vie de milliers de blessés est encore suspendue à des soins adaptés à leurs besoins.

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, le 20 juin 2019, une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Il s'agit d'une amélioration historique pour les personnes handicapées, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

"Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp"
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation

"Nous dépendons de l’aide offerte dans le camp"

Dans un coin du centre de réadaptation fixe de Handicap International, dans le camp de réfugiés d’Ukhiya, Hamas, âgé de 6 ans, bondit sur un gros ballon rose. Malgré un grand sourire qui illumine son visage, l’enfant ne joue pas. S’il est aujourd’hui le centre de toutes les attentions, c’est parce qu’il suit une séance de réadaptation avec Redwanul, un physiothérapeute de HI.