Accès direct au contenu
 
 

Neymar Jr devient ambassadeur de Handicap International

Événement Inclusion Mobilisation
Suisse

Le footballeur brésilien Neymar Jr est aujourd’hui devenu le nouvel ambassadeur de l’ONG Handicap International, à l’occasion d’un événement à Genève, place des Nations. A travers ce partenariat, Neymar Jr met son immense popularité au service d’une cause: celle des plus vulnérables dans le monde, les personnes handicapées dans les pays pauvres, les victimes de conflits et de catastrophes naturelles.

(c) Pierre Albouy / Handicap International

Concrètement, la première action de Neymar Jr en tant qu’ambassadeur de Handicap International a été d’envoyer un message de soutien aux personnes handicapées dans le monde. Mardi 15 août à 15h00, place des Nations à Genève, le footballeur est monté en haut du monument Broken Chair. Broken Chair est une œuvre de l’artiste suisse Daniel Berset, érigée il y a 20 ans par Handicap International devant le siège des Nations unies à Genève pour appeler à l’interdiction des mines antipersonnel.

Du sommet de cette sculpture iconique de Genève, Neymar Jr a adressé un message aux nations du monde, pour les appeler à plus d’inclusion des personnes handicapées dans la société. Symboliquement, ce message a pris la forme d’un ballon de football siglé du logo de Handicap International, tiré dans l’allée des drapeaux située devant le Palais des nations. L’évènement a été suivi d’une conférence de presse accueillie par l’Office des Nations unies à Genève.

Plus largement, Neymar Jr a fait le choix de s’engager auprès de Handicap International et de promouvoir l’ensemble de ses actions en faveur des personnes handicapées dans les pays pauvres, des victimes de catastrophes naturelles et de conflits.

La star et l’ONG se sont rencontrées sur la question de l’appareillage des enfants amputés, qui est une question chère au cœur de Neymar Jr et sur laquelle il s’était déjà engagé. Il cherchait à soutenir des actions sur le sujet à l’échelle mondiale et a découvert début 2016 le travail de Handicap International. Il a exprimé le souhait de se rendre sur le terrain pour voir les projets de l’association, ce qui n’a pas encore été possible pour des raisons d’agenda.

En octobre 2016, il a exprimé sur les réseaux sociaux son soutien aux actions de l’association en Haïti, suite à l’ouragan Matthew. Et il a répondu présent à l’invitation de Handicap International de venir à Genève pour l’événement autour de Broken Chair. A cette occasion, il devient le premier ambassadeur international de l’association.

Published on: 15 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International (HI) appelle à l'élimination définitive des bombes à sous-munitions
© Damien Kremer / HI
Mines et autres armes Mobilisation Stop Bombing Civilians

Handicap International (HI) appelle à l'élimination définitive des bombes à sous-munitions

Publié aujourd'hui à Genève, le rapport 2020 de l'Observatoire des bombes à sous-munitions révèle que des attaques utilisant ces armes interdites ont continué à se produire en Syrie et en Libye en 2019. Au moins 286 personnes ont été tuées ou blessées, toutes civiles. Les utilisations récentes dans la guerre Arménie-Azerbaïdjan (non comptabilisées dans ce rapport) montrent que le combat est loin d'être terminé.

Enfants handicapés et non handicapés ensemble à l’école
©HI
Inclusion Insertion

Enfants handicapés et non handicapés ensemble à l’école

Beaucoup d’enfants handicapés ne sont jamais allés à l’école. Voici comment les équipes de Handicap International (HI) travaillent pour inclure des enfants sourds et aveugles à l’école primaire.

Un nombre élevé de victimes de mines antipersonnel pour la 5ème année consécutive
©Basile Barbey / HI
Mines et autres armes Mobilisation

Un nombre élevé de victimes de mines antipersonnel pour la 5ème année consécutive

Publié aujourd'hui, le rapport 2020 de l'Observatoire des mines fait état, pour la cinquième année consécutive, d'un nombre exceptionnellement élevé de victimes de mines. 80% d'entre elles sont des civils, dont 43% d’enfants. A l'heure où la pandémie de Covid-19 remet en cause le déminage humanitaire dans de nombreux pays, nous appelons les Etats à poursuivre leurs efforts pour adapter les activités aux restrictions de santé publique afin de libérer le monde des mines.