Goto main content
 
 

Neymar Jr devient ambassadeur de Handicap International

Événement Inclusion Mobilisation
Suisse

Le footballeur brésilien Neymar Jr est aujourd’hui devenu le nouvel ambassadeur de l’ONG Handicap International, à l’occasion d’un événement à Genève, place des Nations. A travers ce partenariat, Neymar Jr met son immense popularité au service d’une cause: celle des plus vulnérables dans le monde, les personnes handicapées dans les pays pauvres, les victimes de conflits et de catastrophes naturelles.

(c) Pierre Albouy / Handicap International

Concrètement, la première action de Neymar Jr en tant qu’ambassadeur de Handicap International a été d’envoyer un message de soutien aux personnes handicapées dans le monde. Mardi 15 août à 15h00, place des Nations à Genève, le footballeur est monté en haut du monument Broken Chair. Broken Chair est une œuvre de l’artiste suisse Daniel Berset, érigée il y a 20 ans par Handicap International devant le siège des Nations unies à Genève pour appeler à l’interdiction des mines antipersonnel.

Du sommet de cette sculpture iconique de Genève, Neymar Jr a adressé un message aux nations du monde, pour les appeler à plus d’inclusion des personnes handicapées dans la société. Symboliquement, ce message a pris la forme d’un ballon de football siglé du logo de Handicap International, tiré dans l’allée des drapeaux située devant le Palais des nations. L’évènement a été suivi d’une conférence de presse accueillie par l’Office des Nations unies à Genève.

Plus largement, Neymar Jr a fait le choix de s’engager auprès de Handicap International et de promouvoir l’ensemble de ses actions en faveur des personnes handicapées dans les pays pauvres, des victimes de catastrophes naturelles et de conflits.

La star et l’ONG se sont rencontrées sur la question de l’appareillage des enfants amputés, qui est une question chère au cœur de Neymar Jr et sur laquelle il s’était déjà engagé. Il cherchait à soutenir des actions sur le sujet à l’échelle mondiale et a découvert début 2016 le travail de Handicap International. Il a exprimé le souhait de se rendre sur le terrain pour voir les projets de l’association, ce qui n’a pas encore été possible pour des raisons d’agenda.

En octobre 2016, il a exprimé sur les réseaux sociaux son soutien aux actions de l’association en Haïti, suite à l’ouragan Matthew. Et il a répondu présent à l’invitation de Handicap International de venir à Genève pour l’événement autour de Broken Chair. A cette occasion, il devient le premier ambassadeur international de l’association.

Published on: 15 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Changement climatique et handicap
© R. Duly / HI
Mobilisation Prévention Santé

Changement climatique et handicap

Les conséquences négatives du changement climatique et environnemental ont un impact plus grand sur les populations vulnérables et les personnes handicapées.

Les droits des personnes handicapées sont négligés dans la coopération internationale de la Suisse, selon le Comité de l'ONU
© CBM / argum / Einberger
Inclusion

Les droits des personnes handicapées sont négligés dans la coopération internationale de la Suisse, selon le Comité de l'ONU

La mise en œuvre par la Suisse de la Convention de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées, tant au niveau national qu'international, a été examinée par le comité compétent de l'ONU à la mi-mars. Il a conclu que la coopération au développement et l'aide humanitaire du gouvernement ne prennent pas en compte les personnes handicapées. Les recommandations du Comité vont dans le sens des recommandations adressées depuis longtemps au gouvernement fédéral par la Coalition suisse pour les droits des personnes handicapées dans la coopération internationale.

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements
© Valentina Sulmoni / HI
Stop Bombing Civilians

De réelles avancées pour mettre fin aux souffrances civiles causées par les bombardements

Nous avons installé un tank la semaine dernière à Genève pour attirer l’attention sur les négociations finales qui se tenaient au Palais des Nations du 6 au 8 avril pour mettre fin aux bombardements des civils en zones peuplées. Les discussions entre les représentants d'organisations internationales, de la société civile, dont nous faisons partie, et plus de 60 délégations d'États ont permis de réelles avancées.