Go to main content
 
 

Neymar Jr devient ambassadeur de Handicap International

Le footballeur brésilien Neymar Jr est aujourd’hui devenu le nouvel ambassadeur de l’ONG Handicap International, à l’occasion d’un événement à Genève, place des Nations. A travers ce partenariat, Neymar Jr met son immense popularité au service d’une cause: celle des plus vulnérables dans le monde, les personnes handicapées dans les pays pauvres, les victimes de conflits et de catastrophes naturelles.

(c) Pierre Albouy / Handicap International

Concrètement, la première action de Neymar Jr en tant qu’ambassadeur de Handicap International a été d’envoyer un message de soutien aux personnes handicapées dans le monde. Mardi 15 août à 15h00, place des Nations à Genève, le footballeur est monté en haut du monument Broken Chair. Broken Chair est une œuvre de l’artiste suisse Daniel Berset, érigée il y a 20 ans par Handicap International devant le siège des Nations unies à Genève pour appeler à l’interdiction des mines antipersonnel.

Du sommet de cette sculpture iconique de Genève, Neymar Jr a adressé un message aux nations du monde, pour les appeler à plus d’inclusion des personnes handicapées dans la société. Symboliquement, ce message a pris la forme d’un ballon de football siglé du logo de Handicap International, tiré dans l’allée des drapeaux située devant le Palais des nations. L’évènement a été suivi d’une conférence de presse accueillie par l’Office des Nations unies à Genève.

Plus largement, Neymar Jr a fait le choix de s’engager auprès de Handicap International et de promouvoir l’ensemble de ses actions en faveur des personnes handicapées dans les pays pauvres, des victimes de catastrophes naturelles et de conflits.

La star et l’ONG se sont rencontrées sur la question de l’appareillage des enfants amputés, qui est une question chère au cœur de Neymar Jr et sur laquelle il s’était déjà engagé. Il cherchait à soutenir des actions sur le sujet à l’échelle mondiale et a découvert début 2016 le travail de Handicap International. Il a exprimé le souhait de se rendre sur le terrain pour voir les projets de l’association, ce qui n’a pas encore été possible pour des raisons d’agenda.

En octobre 2016, il a exprimé sur les réseaux sociaux son soutien aux actions de l’association en Haïti, suite à l’ouragan Matthew. Et il a répondu présent à l’invitation de Handicap International de venir à Genève pour l’événement autour de Broken Chair. A cette occasion, il devient le premier ambassadeur international de l’association.

 

Photos et vidéos disponibles:

http://www.freestudios.ch/livraison/display.php?key=a3e7e20bf9ff3bcac1aadedd3f5604fe

https://www.dropbox.com/sh/4qqxlaoffg3zbd5/AAC03g_XaqpPUkLAon2x3-2Qa?dl=0

 

Published on: 15 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles
© Camille Gillardeau / Handicap International
Stop Bombing Civilians

Attaques au Yémen : les ONG sur place dénoncent des victimes civiles

Handicap International et 10 autres ONG sont choquées et attristées d'apprendre que 31 civils ont été tués et 12 autres personnes blessées lors d'attaques contre le gouvernorat d'Al Jawf, dans le nord du Yémen, le 15 février.

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump
(c) Basile Barbey / HI
Mines et autres armes Mobilisation

Handicap International et Gniep Smoeun, victime d’une mine, lancent un appel aux Etats pour faire reculer le gouvernement Trump

Ce jeudi 13 février 2020 à Genève, sous Broken Chair, monument symbole de la barbarie des mines, Handicap International et Gniep Smoeun ont appelé les Etats signataires du Traité d’Ottawa à user de toute leur influence pour que les USA reviennent sur leur révoltante décision de réintroduire les mines.

Pour une déclaration politique forte contre les bombardements dans les zones peuplées
© HI
Mines et autres armes

Pour une déclaration politique forte contre les bombardements dans les zones peuplées

Lundi 10 février 2020, aux Nations unies à Genève, les délégations des États, les militaires, les agences des Nations unies et la société civile se sont réunies pour discuter d'une déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones peuplées. Handicap International (HI) et les membres du Réseau international sur les armes explosives (INEW) dialoguent avec les États pour les convaincre d'élaborer une déclaration politique forte. Il est urgent de mettre fin aux souffrances humaines causées par l'utilisation d'armes explosives dans les zones peuplées et de soutenir les victimes.