Go to main content

A Gaza, Handicap International étend ses activités auprès des milliers de blessés

Urgence
Palestine

Submergé par le nombre de blessés et limité par le blocus, le système de santé à Gaza n’arrive pas à retenir les centaines de blessés en besoin urgent de soins de réadaptation. L’ONG humanitaire Handicap International (HI) décide d’étendre ses activités à Gaza et offre son expertise en soins de réadaptation d'urgence pour que les blessés aient les meilleures chances possibles de guérison.

Un médecin porte un enfant

Un médecin porte un enfant vers une ambulance. Il a respiré des gaz lacrymogènes le 14 mai 2018 dans la ville de Gaza, à Gaza. | © Virginie NGUYEN HOANG / Hans Lucas / AFP

Depuis le 30 mars 2018, les manifestations le long de la frontière avec Israël ont fait un nombre important de victimes palestiniennes dans la bande de Gaza. Plus de 4 000 personnes ont été hospitalisées en raison de blessures graves, y compris des centaines d'enfants[1]. Alors que les manifestations se poursuivent, le bilan risque de s’aggraver.

«Le blocus imposé à la bande de Gaza empêche la fourniture d’équipements médicaux essentiels. Le personnel de santé local est débordé et en raison de la pression exercée sur les services de santé, beaucoup de blessés sortent trop rapidement de l'hôpital sans que les soins de suivi soient assurés, et sans suivi adapté les risques de complications et de handicap permanent augmentent», explique Bruno Leclercq, directeur de HI dans la région.

Désengorger les hôpitaux

 Handicap International va fournir, via un partenaire local, des soins infirmiers d'urgence et de réadaptation pour les adultes et les enfants blessés. Les personnes gravement blessées auront besoin d’une aide spécifique pour s’adapter à leur handicap et reconstruire leur vie. Des équipes mobiles composées de physiothérapeutes et de travailleurs sociaux se rendront au domicile des blessés pour leur offrir des séances de physiothérapie et un accompagnement psychologique. Des soins précoces et urgents qui aideront à prévenir le développement de complications et à améliorer leur rétablissement.


[1] Sources: Nations unies / Ministère de la Santé palestinien.

 

Lire le communiqué de presse en PDF 

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
© HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, HI soutient toujours les victimes de la catastrophe.

« J’avais perdu l’espoir de retrouver une vie normale »
© Abedelrahman Abu Hassanien / HI
Réadaptation

« J’avais perdu l’espoir de retrouver une vie normale »

Ahmad a 16 ans. Une balle lui a gravement blessé la jambe. Bloqué dans son lit, il se sent très seul. HI l’aide à redevenir un adolescent comme les autres. 

Déclaration commune des ONG sur les accords conclus au Yémen par les parties belligérantes
© HI
Urgence

Déclaration commune des ONG sur les accords conclus au Yémen par les parties belligérantes

Les organisations humanitaires installées au Yémen tiennent à féliciter les parties au conflit pour la coopération et la persistance qui ont abouti à des accords les plus positifs enregistrés pour les civils yéménites depuis plus de trois ans. Ces accords représentent une étape importante dans la mise en place d'une paix réelle et durable au Yémen et pourraient avoir un impact sur cette crise humanitaire qui touche des millions de personnes.