Goto main content
 
 

Celine van Till, nouvelle vice-présidente de Handicap International Suisse

Événement
Suisse

Membre du Conseil d’administration depuis 2016, Celine van Till prend la vice-présidence de Handicap International Suisse. Elle succède à ce poste à Jean-Luc Rossier, co-fondateur de l’organisation.

Celine Van Till

Celine Van Till | © David Wagnières

Celine, victime d'un accident de cheval en 2008 lui laissant de graves séquelles, est une athlète internationale de para-dressage qui se convertit à l’athlétisme en 2018. Elle a notamment représenté la Suisse aux Jeux paralympiques de Rio en 2016. La course à pied devenant son défi, elle se passionne pour le mouvement et apprend à coordonner le geste jusqu’à franchir la ligne d’arrivée des 20km de Genève Aéroport un an plus tard. Genevoise de naissance, en plus d’être entrepreneure, elle est administratrice, auteure et conférencière. Elle fonde l’Association Tout est Possible fin 2017 pour soutenir les sportifs en situation de handicap du début de la compétition jusqu’au plus haut niveau.

« Cinq ans après mon entrée au Conseil d’administration de Handicap International Suisse, c’est un honneur pour moi de prendre le poste de vice-présidente. Suite logique à mon investissement, je souhaite, par le biais de ma fonction, promouvoir une intégration accrue des personnes vulnérables et en situation de handicap le plus largement possible. Il reste encore beaucoup à faire, d’où l’importance de la sensibilisation. Je représenterai au mieux cette organisation internationale en Suisse dont j’ai la responsabilité fonctionnelle dans la gestion de ses missions sociales. »

Published on: 18 novembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations presse

Nadia Ben Said
Responsable Relations Médias
(FR/ALL/EN)

Tél : +41 22 710 93 36
n.ben-said@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Observatoire des mines : le nombre de victimes a augmenté de 21% en 2020
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes

Observatoire des mines : le nombre de victimes a augmenté de 21% en 2020

Publié aujourd’hui, le rapport 2021 de l'Observatoire des mines fait état d'un nombre exceptionnellement élevé pour la sixième année consécutive de victimes causées par les mines antipersonnel, les restes explosifs de guerre et les mines improvisées : 7’073 victimes en 2020, dont 80% de civils. Alors que va se tenir à La Haye du 15 au 19 novembre la conférence annuelle du Traité d'interdiction des mines, Handicap International, qui a reçu le prix Nobel de la paix avec d'autres organisations pour sa lutte contre les mines, appelle les États à mettre fin à l'utilisation de ces armes barbares.

Interview de Daniel Suda-Lang, directeur de HI Suisse Événement

Interview de Daniel Suda-Lang, directeur de HI Suisse

Découvrez l’interview de Daniel Suda-Lang, directeur de HI Suisse, pour le site de Genève Internationale. Il nous parle de l’importance d’être situé à Genève et des relations avec les autres organisations internationales. 

Les États-Unis et la Russie : principaux responsables des souffrances infligées aux civils par leurs frappes aériennes
© Kate Holt / HI
Événement Mines et autres armes Stop Bombing Civilians

Les États-Unis et la Russie : principaux responsables des souffrances infligées aux civils par leurs frappes aériennes

Les présidents américain Joe Biden et russe Vladimir Poutine se rencontrent ce mercredi 16 juin à Genève. Handicap International (HI) rappelle que, selon Action on Armed Violence (AOAV), les États-Unis et la Russie sont parmi les principaux responsables des souffrances infligées aux civils par les frappes aériennes depuis 2011.